UA-154145200-1 Régine Deforges. Deborah, la femme adultère | Monsite

RESUME

 

Le lecteur du Nouveau Testament ne cesse de s’interroger sur les multiples personnages dont la destinée croise, à un moment ou à un autre, à l’occasion d’un miracle, d’une fête, d’une mise à l’épreuve ou d’une expiation, le chemin de Jésus : si les Écritures nous précisent en général qui ils sont, d’où ils viennent, rien n’est dit en général de ce qu’ils sont devenus.

Ainsi de la « femme adultère », Deborah, en fait une adolescente fort bien éduquée par son père, scribe, qui l’a mariée à un vieillard de ses amis, scribe lui aussi et quasi impuissant.

Elle fuit le toit conjugal et, éconduite par son père, par sa tante, se cache auprès de son cousin Philippe à qui la lient de tendres sentiments. Découverts alors qu’ils n’ont rien commis de répréhensible, l’un ne doit son salut qu’à la fuite, l’autre est condamnée à être lapidée, malgré ses dénégations, pour avoir trompé son époux.

C’est alors que Jésus survient et prononce la fameuse phrase salutaire : « Que celui qui n’a jamais péché lui jette la première pierre ! »

C’est là que la romancière prend le relais de l’évangéliste pour suivre Deborah, mêlée aux disciples, compagne de Marie et Marie-Madeleine, complice des Zélotes dans leur guérilla contre les Romains, enjeu amoureux entre Philippe ,le fidèle cousin, et Marcus, le beau centurion, elle dont l’ineffable grâce fait, dans ce monde d’hommes, une innocente tentatrice de tous les instants.

 

L'AUTEURE

 

Régine Deforges est née à Montmorillon dans le Poitou où elle est élevée dans différentes institutions religieuses.

Très tôt, les livres constituent son univers d'élection : elle devient tour à tour libraire, relieur, éditeur, scénariste, réalisateur et écrivain.

Elle ouvre plusieurs librairies, tant à Paris qu'en province, et crée, en 1968, sa propre maison d'édition, l'Or du temps, et devient de ce fait la première femme éditeur française.

Le premier livre qu'elle publie, Irène, attribué à Louis Aragon, est saisi quarante-huit heures après sa mise en vente.

Dès cet instant, Régine Deforges se bat et ne cessera plus de se battre pour défendre la liberté d'expression sous toutes ses formes.

Elle publie une centaine d'ouvrages (notamment des livres d'Apollinaire, Gautier, Restif de la Bretonne et Mandiargue, entre autres), dont la plupart font l'objet d'interdictions diverses voire, pour certains, de poursuites pour outrage aux bonnes moeurs.

De nombreux procès et de lourdes amendes l'obligent à déposer son bilan.

Régine Deforges. Deborah, la femme adultère

4,00 €Prix
  •  BON ETAT

    Broché : 288 Pages

    Editeur : Fayard. 2008

    Format : 13cm x 21cm

    EAN 978-220405585

    Livre Epuisé

LE CHAKILI

Moulin de Loubinet
15500 Vieillespesse, France

07 82 11 30 24

contact@chakili.com

Magasin

Nous suivre

Soyez les premiers informés

Notre newsletter

© 2020 par LE CHAKILI. Créé avec Wazzabi