UA-154145200-1 POUR L’HISTOIRE | Monsite

LE CHAKILI

Moulin de Loubinet
15500 Vieillespesse, France

07 82 11 30 24

contact@chakili.com

Magasin

Nous suivre

Soyez les premiers informés

Notre newsletter

© 2020 par LE CHAKILI. Créé avec Wazzabi

AUTEUR : GUY DHOQUOIS

 

Tout autant qu'une théorie de l'histoire, le livre de Guy Dhoquois est une interrogation sur l'histoire plus précisément sur le sens de l'histoire contemporaine, en même temps qu'un essai de fondation d'une sociologie historique, guide de la praxis, Guy Dhoquois se demande si l'histoire humaine ne va pas se terminer avant d'avoir vraiment commencé, si l'évolution actuelle ne nous conduit par irrésistiblement vers un système limite : le capitalisme d'Etat, qui portera l'exploitation et l'oppression à un très haut degré de perfection.

Pour répondre à cette interrogation Guy Dhoquois essaie de faire une théorie de la dynamique historique qui part d'un présupposé anthropologique, l'aliénation fondamentale entraînée par la fin de la communauté sexuelle et la prohibition de l'inceste.

Bien que cette communauté primitive (tous les hommes à toutes les femmes, et réciproquement) ne se laisse pas reconstituer, ni repérer précisément, l'auteur pense que le passage à l'échange des femmes sur la base de leur mise en tutelle est un élément fondamental de scission et de déchirement pour les rapports sociaux.

Sans être à l'origine directe de l'exploitation, cette rupture, ce tournant vers l'inégalité nous aident à comprendre la décadence de la propriété communautaire et l'apparition de l'exploitation. La théorie de l'histoire devient alors une théorie des modes de production et de l'exploitation. Sans récuser totalement une combinatoire, il en souligne toutefois les difficultés.

Pour déterminer les rapports de production possibles, Guy Dhoquois tient surtout à montrer la complexité des successions historiques et la variété des modes de production qui ont existé avant le capitalisme.

Les pages qu'il consacre aux modes de production asiatiques, soulignent, par exemple, tout ce qui sépare la Chine de l'Inde.

Dans la même veine il essaie de faire la différence entre des variétés assez grandes de féodalismes greffés sur des modes de production asiatiques et le mode de production « féodaliste » proprement dit. Cela lui permet de montrer le caractère très particulier de la séquence esclavagisme (Grèce, Rome) féodalisme capitalisme.

Dans l'étude du mode de production capitaliste Guy Dhoquois a ensuite quelques pages fortes sur la valeur, les prix de production et sur l'impérialisme.

POUR L’HISTOIRE

6,00 €Prix
  • BON ETAT

    Broché : 332 pages

    Edition : ANTHROPOS

    Parution : 1971

    Dimensions : 13X19 CM

    LIVRE EPUISE