UA-154145200-1 G. Lopez. LES PETITS CAILLOUX. MEMOIRES D’UN INSTITUTEUR | Monsite

LE CHAKILI

Moulin de Loubinet
15500 Vieillespesse, France

07 82 11 30 24

contact@chakili.com

Magasin

Nous suivre

Soyez les premiers informés

Notre newsletter

© 2020 par LE CHAKILI. Créé avec Wazzabi

AUTEUR: GEORGES LOPEZ

 

RESUME

 

Ce samedi de juin 2002, dans la petite école de Saint-Étienne-sur-Usson, au cœur du Puy-de-Dôme, Georges Lopez donne une dernière leçon aux élèves de la classe unique où il a enseigné pendant plus de trente ans.

De lui, nous ne connaissons que les images du documentaire Être et Avoir : celles d’un maître d’école rigoureux, attentif, tenaillé par la passion d’enseigner.

 Aujourd’hui, c’est l’histoire de cette passion qu’il nous dévoile, à la première personne, dans un récit aux accents tendrement nostalgiques.

Avec un formidable talent de conteur, Georges Lopez évoque d’abord l’univers pittoresque et jubilatoire des villages du Roussillon où ce fils d’immigrés catalans a grandi : les saveurs de la cuisine maternelle, la rudesse des travaux des champs, les parfums rustiques de l’école communale peuplent ses souvenirs d’enfance.

La curiosité du petit Georges est insatiable.

Très vite, il se choisit un avenir : il deviendra maître d’école.

Viennent l’adolescence et les débuts de la vie d’homme, parfois difficiles, mais qui ne feront que confirmer sa vocation : malgré les échecs et les doutes, il décroche son premier poste de remplaçant, puis se titularise.

C’est le début de longues années de pratique pédagogique et de réflexions sur l’art d’enseigner.

 Il nous raconte cette aventure singulière, nous en dévoile les joies et les grandes déceptions et nous explique les raisons qui l’ont poussé à attaquer en justice la production du documentaire.

À l’issue d’une saga judiciaire qu’il n’a pas gagnée, Georges Lopez nous demande d’entendre sa version des faits, et nous propose de lire ce que les images du film lui ont souvent dérobé : le quotidien sans mise en scène d’un instituteur convaincu qu’il exerce le plus beau métier du monde.

 

L’AUTEUR

 

Instituteur maintenant retraité, Georges Lopez a enseigné dans la classe unique de Saint-Etienne-sur-Usson (Puy-de-Dôme), bourgade de 285 habitants, où a été tourné en 2000 par le réalisateur Nicolas Philibert le film « Etre et Avoir ».

Deux millions d'entrées en France, un million à l'étranger.

    G. Lopez. LES PETITS CAILLOUX. MEMOIRES D’UN INSTITUTEUR

    4,50 €Prix
    • TRES BON ETAT

      Broché : 337 pages

      Editeur : De Noyelles

      Parution : 2005

      Format : 13X21 CM

      LIVRE EPUISE