UA-154145200-1 A. Castelot. L’AIGLON. NAPOLEON II | Monsite

LE CHAKILI

Moulin de Loubinet
15500 Vieillespesse, France

07 82 11 30 24

contact@chakili.com

Magasin

Nous suivre

Soyez les premiers informés

Notre newsletter

© 2020 par LE CHAKILI. Créé avec Wazzabi

AUTEUR : ANDRE CASTELOT

 

RESUME

 

" Ma naissance et ma mort, voilà toute mon histoire s'était écrié quelques mois avant le terme de son existence mélancolique François Charles Joseph Napoléon Bonaparte.

Pourtant, avec le nom qu'il portait, le fils de Napoléon le r et de Marie-Louise était dépositaire de trop de gloire et d'espérances pour que l'histoire de sa vie se résumât à sa naissance aux Tuileries en 1811 et à sa mort à Schönbrunn en 1832.
Le 22 juin 1815, Napoléon Ier avait abdiqué en sa faveur et les Chambres des Cent-Jours avaient reconnu le roi de Rome " - comme on l'avait proclamé dès sa naissance - sous le nom de Napoléon Il.
Tous cherchèrent à en faire un pur Autrichien : sa mère qui l'emmena en Autriche à l'âge de trois ans, son grand-père l'empereur François II qui lui donna le titre de duc de Reichstadt, et même son mentor Metternich, chargé d'occulter le plus possible le souvenir de son père.
C'était sans compter sur l'intelligence et la sensibilité de l'Aiglon.

Porté par les bonapartistes français, il connut une popularité grandissante en Europe et apprit peu à peu la gloire de son père.
Et sans doute Napoléon II commençait-il à percer sous le duc de Reichstadt quand la tuberculose l'enleva à vingt et un ans.
En révélant de nombreux et bouleversants documents inédits, André Castelot a renouvelé la connaissance et la perception que l'on avait de l'Aiglon tout en l'inscrivant dans la légende napoléonienne.

 

L’AUTEUR :

 

Auteur de plus de soixante-cinq biographies et études historiques sur les grandes figures de l'histoire, il a, aux côtés de son ami, Alain Decaux, co-fondé et co-produit en 1951, l'émission de France Inter « La Tribune de l'Histoire », avec un succès d'écoute jamais démenti jusqu’à son arrêt en 1997.
Après une patiente recherche, il découvre, dans un grenier viennois, une malle contenant quelque 9 000 lettres adressées à l'impératrice Marie-Louise, femme de Napoléon Ier et mère de l'Aiglon.
Il a reçu de nombreuses distinctions, notamment, en 1984, le Grand Prix d'Histoire de l'Académie française pour l'ensemble de son œuvre.

A. Castelot. L’AIGLON. NAPOLEON II

6,50 €Prix
  • BON ETAT

    Relié : 475 pages

    Edition : Librairie Académique Perrin

    Parution : 1975

    Dimensions : 13X20 CM

    RELIURE EDITEUR EN SIMILI CUIR VERT

    LIVRE EPUISE