UA-154145200-1 Gao Xingjian. Une canne à pêche pour mon grand-père | Monsite

LE CHAKILI

Moulin de Loubinet
15500 Vieillespesse, France

07 82 11 30 24

contact@chakili.com

Magasin

Nous suivre

Soyez les premiers informés

Notre newsletter

© 2020 par LE CHAKILI. Créé avec Wazzabi

AUTEUR: Gao Xingjian

 

RESUME

 

Une visite dans un temple abandonné à l'occasion d'un voyage de noces, un accident de la circulation en plein centre-ville qui voit un cycliste écrasé violemment par un bus, une crampe qui saisit un nageur, une conversation dans un parc, une canne à pêche composée de dix éléments en fibre de verre que voudrait offrir un narrateur à son grand-père.

Ce sont là cinq nouvelles (dont la dernière donne le titre au recueil) auxquelles s'ajoutent des Instantanés, images furtives et oniriques extirpées de la caboche de l'écrivain.

Autant de nouvelles sur lesquelles flotte un évident relent de nostalgie.

Prix Nobel de littérature en 2000 pour l'ensemble de son œuvre (dont La Montagne de l'âme se placerait aisément en haut d'une pyramide), Gao Xingjian revient ici sur ses terres d'origine, en quête d'une lointaine enfance, de certaines odeurs, de certains bruits, de quelques sensations, de douces relations familiales.
La tendresse dispensée par les grands-parents, une nature ravagée par la modernité, où les bâtiments ont remplacé la flore, une atmosphère propre à la Chine, où le rêve se mêle à la réflexion.
Exilé en France depuis 1988, l'auteur signe là un recueil doux amer, triste, drôle et tragique à la fois, en une langue où la simplicité se gagne au fil des mots, au fil des phrases. 

 

L'AUTEUR

 

Gao Xingjian est un écrivain, dramaturge, metteur en scène et peintre français d'origine chinoise.

En 1987, il est contraint à l'exil et est depuis déclaré persona non grata sur le territoire chinois.

Il vit en France depuis 1988, où il a obtenu l'asile politique et publie en 1990 son grand roman "La Montagne de l'âme". En 1997 il obtient la nationalité française.
Chevalier des Arts et des Lettres, il obtient le prix Nobel de littérature en 2000 pour «une œuvre de portée universelle, marquée d’une amère prise de conscience et d’une ingéniosité langagière, qui a ouvert des voies nouvelles à l’art du roman et du théâtre chinois.»

Gao Xingjian. Une canne à pêche pour mon grand-père

6,00 €Prix
  • COMME NEUF

    PRIX NEUF 24€

    • Broché: 269 pages
    • Editeur : l'aube . 2005
    • Dimensions: 15 x 23 Cm