UA-154145200-1 EDUCATION ET CULTURES DANS L’OCCIDENT CHRETIEN. Du début du 12ème au milieu du 1 | Monsite

AUTEUR : BRUNO LAURIOUX ET LAURENCE MOULINIER

 

Entre la " Renaissance " du douzième siècle et l'éclosion au quinzième de l'humanisme et les prémices de la Renaissance, la culture savante de l'Occident chrétien connaît un profond renouvellement. La redécouverte d'Aristote et les apports de la science arabe, grâce à des traductions en latin, amènent un reclassement des savoirs, où se distinguent notamment la dialectique et la médecine, même si la théologie reste la discipline reine. Les besoins d'un Etat moderne en gestation et ceux de l'administration de l'Eglise donnent un lustre sans précédent au droit, ressourcé aux compilations de Justinien.

 De cette culture savante, les vecteurs aussi sont nouveaux : les écoles urbaines se sont muées, à partir du treizième siècle, en université, qui pratiquent un enseignement avant tout oral, fondé sur le commentaire des autorités, tout en laissant une large place au livre, dont la production se normalise et s'accélère. Les langues vernaculaires, par le biais de traductions et de productions toujours plus nombreuses, accèdent au statut de langues de savoir.

Mais l'éducation passe aussi par d'autres canaux : les petites écoles contribuent à une alphabétisation limitée de la société médiévale et les mères jouent le même rôle dans la sphère familiale. Les artisans transmettent aux apprentis les gestes de leur profession et, dans les cours, princières ou seigneuriales, les jeunes gens sont initiés aux bonnes manières et aux vertus chevaleresques. Enfin, l'Eglise, animée d'un réel souci pastoral, cherche à imprégner les fidèles, notamment grâce à la prédication, des croyances fondamentales et des règles morales, ce qui oblige les prêcheurs à tenir compte de la culture des auditoires variés auxquels ils s'adressent. Ainsi se transmettent des cultures, c'est-à-dire des manières de concevoir le monde, des façons de penser, de croire et de faire.

Attentif aux niveaux et aux acteurs ou médiateurs culturels, aussi bien qu'à leur production, ce livre met l'accent sur les grandes évolutions qui ont caractérisé les cultures médiévales, tout en présentant les individus et les lieux qui jouèrent un rôle clef dans leur transmission.

SOMMAIRE : La renaissance du XIIe siècle. Les grandes traductions des XIIe et XIIIe siècles. Le retrait de la culture monastique. L'émergence d'une culture chevaleresque (XIIe-XIIIe siècles). Femme et culture. Naissance et affirmation des universités au XIIIe siècle. L'enseignement dans les universités du XIIIe siècle. La culture de cour. Acteurs et productions artistiques. Cultures de laïcs. Enseignement élémentaire et alphabétisation aux XIVe et XVe siècles. Les mutations de l'université à la fin du Moyen Age. Les débuts de l'humanisme (1350-1450).

 

EDUCATION ET CULTURES DANS L’OCCIDENT CHRETIEN. Du début du 12ème au milieu du 1

6,00 €Prix
  • BON ETAT (quelques pages surlignées)

    • Broché: 189 pages
    • Editeur : Messène
    • Collection : Prépa capes-agrégation
    • Parution : 1998
    • ISBN-13: 978-2911043468
    • Dimensions: 22 x 1,3 x 14 cm

LE CHAKILI

Moulin de Loubinet
15500 Vieillespesse, France

07 82 11 30 24

contact@chakili.com

Magasin

Nous suivre

Soyez les premiers informés

Notre newsletter

© 2020 par LE CHAKILI. Créé avec Wazzabi